Apres mon premier semestre eclatant, des banques francaises tournent la page d’une crise

Apres mon premier semestre eclatant, des banques francaises tournent la page d’une crise

« Achat » c’est Notre beau commentaire d’ordre Plusieurs analystes financiers Avec le secteur bancaire. Mon Credit Agricole a cloture hier soir, il est grand, une saison pour resultats semestriels, souvent qualifiee « d’historique » via ses dirigeants, lors quelques presentations. De fait, l’ensemble des belles banques francaises affichent Plusieurs resultats (et des ressources) superieurs pour ceux de pallier semestre 2019, mon millesime deja considere comme extraordinaire.

De la sorte,, Mon groupe mutualiste annonce jamais plus de 4,5 milliards d’euros pour service web (publie) du 30 juin, dont 3 milliards pour l’architecture cotee, Credit Agricole SA, puisse « son rendu Notre plus haut voili  votre cotation » du. 2001 ! Ce groupe BPCE, qui finalise le retrait d’la cote pour sa filiale Natixis (dont des activites reglement et assurance vont bientot reintegrer Mon giron d’la maison-mere), voit le resultat doubler a 1,9 milliard d’euros.

De son cote, BNP Paribas, deuxieme banque europeenne derriere HSBC, se felicite d’un meilleur bilan trimestriel de le histoire. Meme le de cloche pour votre entreprise Generale , lequel, apres de la annee noire, enregistre une premi performance trimestrielle depuis 2016 ! Et i  nouveau, du 2016, des resultats une banque m’ ont ete gonfles via de plus-value pour 660 millions d’euros dans J’ai cession pour une participation Avec Visa Europe.

57 milliards d’euros pour profits

Bref, Votre message reste clair nos banques ont bel et bien tourne Notre page d’la hurle et repartent desormais de l’avant. Et le message a ete recu cinq Avec 5 par Votre marche. J’ai performance se retrouve au passage chez Notre quasi-totalite Plusieurs belles banques europeennes, tout comme d’ailleurs dans les agences d’un CAC 40 , lequel affichent une sante presque insolente en (demie) sortie pour crise (57 milliards d’euros pour profits, soit plus qu’en 2019.).

Certes, ces bonnes nouvelles etaient deja largement integrees en cours. Tel du temoigne d’ailleurs Notre remontada Plusieurs valeurs bancaires cela fait un an +99% pour Societe generale (particulierement massacree en Bourse l’an dernier), +45% pour BNP Paribas et Credit Agricole une , ainsi, +53% Afin de l’indice europeen Eurostoxx Banks.

Les deux moteurs en performance

Ces excellents resultats, bien au-dessus des esperances des analystes, s’expliquent concernant deux principales raisons. Tout d’abord, 1 cout en risque nettement plus faible qu’anticipe. Agence Generale decroche meme le bouquet avec Grace a mon cout du risque de 11 points d’origine du second trimestre. C’est-a-dire que dalle ou limite. Sa boulangerie a meme revise pour Notre baisse une fourchette pour prevision du risque Afin de 2021 pour 20-25 points d’origine.

Du Credit Agricole, des provisions paraissent inferieures pour moitie du consensus Plusieurs analystes. Et Notre groupe BPCE, vraiment implique au tissu Plusieurs PME, retient un cout d’un va parfois 22 points de base sur Ce semestre, du baisse de 45%. Les banques insistent pourtant via leur approche prudente du termes pour couverture Plusieurs risques et ont constitue, l’an dernier, pour confortables matelas de marketing auxquels elles n’ont i  priori pas caresse.

Pas de surprise malgre tout pour Philippe Brassac, directeur general visuel pour Credit Agricole une, qui estime que vos bons resultats paraissent Mon fruit quelques « filets de protection pour l’economie » mis du place avec tous les Etats et l’Union europeenne. Mon rappel que ne cesse de marteler Votre dirigeant mutualiste.

Pour beaucoup d’observateurs, Notre pur rendez-vous en risque reste reporte pour 2022 (plus de moitie Plusieurs firmes qui ont souscrit un pret garanti (PGE) ont decide pour reporter Notre premier remboursement tout d’un an) mais leurs moratoires ont commande fin de juillet. Les premiers consequences de la pete auront donc lieu a J’ai rentree. «Nos clients firmes ont des projections robustes i  propos des deux ou trois prochains trimestres », tempere malgre tout Frederic Oudea, directeur general visuel annuels Generale.

Quelques actionnaires pour nouveau choyes

Pourtant tous les banques m’ ont egalement beneficie d’un effet de ciseaux positif avec Grace a 1 rebond reellement tr vraiment de cette branche, au sein d’ tous les metiers (contrairement aux trimestres precedents), y compris dans Notre banque de profondeur , ainsi, de maitrise des charges d’exploitation.

Credit Agricole se targue meme pour gagner des clients, plus de 900.000 sur Notre semestre. BNP Paribas voit sa propre collecte d’assurance-vie progresser pour 70 %. Sa hausse Plusieurs marches an en outre dope des revenus de la banque d’investissement. De la sorte,, sa Societe Generale a vu bondir le chiffre d’affaires de 40 % dans Mon semestre, tout du gagnant en rentabilite.

« d’une aussi maniere que celui-ci ne fallait jamais s’affoler Il existe 1 an, y ne faudrait Manque s’emballer aujourd’hui », avance prudemment Laurent Mignon, president en directoire de BPCE. Reste Est que les clignotants restent au vert, meme trop l’effet de base va plus favorable au second semestre 2021.

Neanmoins, pour apporter i  nouveau un coup de pouce a toutes les file quelques actions, vos banques cotees entendent recompenser leurs actionnaires de reprenant 1 politique genereuse pour distribution des resultats, puisse environ 50 % du service sous-jacent. Ma nouveaute tient plutot au sein des programmes pour rachat d’actions. Entreprise Generale aspire i  desormais distribuer un cinquieme pour Ce retour aux actionnaires avec votre structure de rachat d’actions. Aussi Credit Agricole une a surpris Mon marche en annoncant mon deuxieme programme pour rachat pour l’automne, , lequel pourrait atteindre 500 millions d’euros. La crise ? Et quelle pete ?

Leave a Reply